Insécurité : L’ex Sénateur Jean-Charles Moïse s’oppose au renouvellement du mandat du BINUH

Mikélo ALCIMAT

Jean-Charles Moïse, ex candidat à la présidence et Secrétaire général du parti politique « Pitit Dessalines », n’est pas favorable au renouvellement du mandat du Bureau Intégré des Nations-Unies en Haïti (BINUH). L’ancien Maire de la commune de Milot a exprimé sa position sur le sujet lors d’une déclaration ce jeudi 13 Juillet 2022.

Les organisations monitorées par les Nations-Unies ne sont pas innocentes dans l’agrandissement et le plein pouvoir des gangs armés en Haïti. Malgré leur présence dans le pays, le banditisme et la descente aux enfers du système judiciaire haïtien s’aggravent et sont loin d’être résolus.

Le Bureau Intégré des Nations-Unies en Haïti (BINUH) avait pour principale mission d’accompagner le système judiciaire en vue de redresser les failles. Il est un fait de constater que la Justice haïtienne est à genou. Elle est incapable de se donner Justice face aux bandits qui décident de prendre et contrôler les locaux du Parquet de Port-au-Prince depuis plus d’un mois.

LIRE AUSSI>>  Six individus, dont le chauffeur de Izo 5 secondes, arrêtés par la Police à Pacot

En effet, fort de ce constat, l’ancien élu au Sénat pour le département du Nord, Jean-Charles Moïse, dit être contre toute forme de renouvellement du BINUH dont son mandat arrive à terme.

Share this Article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.