Insécurité

Insécurité: Médecin Sans Frontière déloge définitivement de ses locaux à Martissant

L’organisation médicale internationale Médecin Sans Frontière (MSF) ferme en fin ses portes dans la zone de Martissant, en raison de l’insécurité grandissante de la 3e circonscription de Port-au-Prince, a-t-elle fait savoir dans une datée du 2 Août 2021.

Après avoir suspendu ses services de santé dans les environs de Martissant, commune de Port-au-Prince, MSF y retire désormais ses employés. Le calme est loin d’y être revenu et l’organisation ne peut pas assurer la sécurité de son staff et les patients qui fréquentent ses locaux, dit-elle.

Cette structure sanitaire à caractère humanitaire, dit regretter de ne plus être capable de prêter ses services aux habitants de la 3e circonscription de la capitale où elle a eu une grande partie de son histoire. Elle oblige de plier bagages pour sauver sa peau, après 15 ans passés avec eux.

Cependant, MSF pense à y revenir dans la mesure où le dialogue et l’entente entre les autorités concernées et les bandes armées peuvent faciliter la tâche.

Parallèlement l’organisation dénie toutes responsabilité de ce qui pourrait se passer dans ses anciens locaux, pourvu qu’elle n’ait pas eu le temps d’y enlever son logo ni les insignes et inscrisptions relatives à sa présence à Martissant 25.

Mikélo ALCIMAT, journaliste

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter