Insécurité / Pénurie de carburant : les États-Unis vont venir au renfort de la PNH

Evens CARRIÈRE

La porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki, informe, ce mercredi 27 octobre 2021, au cours d’une intervention médiatique, que les Etats-Unis d’Amérique (USA) sont en train d’étudier les meilleures façons d’appuyer la police nationale d’Haïti (PNH), pour faciliter un passage sécurisé afin de permettre le transport des produits pétroliers pour l’approvisionnement des stations d’essence.

« C’est un défi, bien entendu, parce qu’il y a des zones en Haïti qui ne sont pas accessibles à cause des menaces de gangs armés », estime la voix officielle de la Maison blanche.

« Ces voies de transport que nous allons sécuriser ne vont être créées pour d’autre objectif que de permettre l’arrivée du pétrole dans les communautés qui en ont besoin », ajoute la porte-parole.

Notons, la carence de Carburant auquel le pays fait face date de plus d’un mois. Les propriétaires des stations d’essence et des syndicalistes du secteur pétrolier ont observé des arrêts de travail en signe de protestation.

LIRE AUSSI>>  Croix-des-Bouquets : Réginald LALEAU, un inspecteur de police tué à Meyer

Il faut souligner que la fédération des gangs armés « G9 an fanmi ak alye », dirigée par l’ancien policier Jimmy Cherizier alias Barbecue a pris le contrôle du terminal Varreux à Cité-Soleil tout en exigeant la démission du Premier ministre Ariel Henry comme condition pour qu’elle autorise la distribution et le transport des produits pétroliers. 

Ce mercredi 27 octobre, le ministre de l’intérieur, occupant aussi la fonction du ministre de la justice et de la sécurité publique, Liszt Quitel, a été de très tôt au terminal Varreux dans le but d’ordonner et de permettre la distribution des produits pétroliers. Le ministre, avec son cortège, a dû laisser ledit terminal sous des tirs nourris du G9. 

Evens CARRIÈRE, Journaliste 

TAGGED:
Share this Article