Actualités

Jean-Michel Lapin : « L’État réfléchit à ne plus continuer à subventionner le diesel et le kérosène»

SUJET:  .

« L’État ne peut pas continuer à subventionner le diesel et le kérosène », a estimé le Premier ministre a.i, Jean-Michel Lapin, dans une interview accordée au Nouvelliste, mercredi 29 janvier 2020.

Sur les 75 000 barils de kérosène importés mensuellement, 60 000 sont consommés par le transport aérien. Il y a des gens qui utilisent le diesel dans leurs activités lucratives, a souligné Jean-Michel Lapin.

Le chef du gouvernement intérimaire a souligné qu’il n’est plus soutenable pour l’État de débourser  deux milliards de gourdes chaque mois pour subvenir aux produits pétroliers alors que celui-ci doit financer la fourniture des services comme la santé, la sécurité, l’éducation.

Le Premier ministre a.i. a indiqué qu’à côté de la subvention de la gazoline à maintenir, il faut une baisse du prix de ce carburant largement utilisé dans les transports en commun et par les motocyclettes.

« L’État ne pourra pas continuer à subventionner les trois produits. Il faut faire des choix», a martelé Jean-Michel Lapin, croyant nécessaire la tenue d’un dialogue national sur l’arrêt des subventions publiques pour le diesel et le kérosène.

Le Premier ministre Jean-Michel Lapin a cependant souligné à l’encre forte que l’arrêt de la subvention du diesel et du kérosène est au stade de « réflexion » au niveau de l’Etat. « Ce sont des réflexions. Il n’y a aucune décision arrêtée », a insisté Jean-Michel Lapin, soulignant qu’il appartient au prochain gouvernement de prendre cette décision.

Afficher plus