Kidnapping : l’ATLMH exige la libération de Berthony Sylva et Jean Rénold Saint-Hilaire

0
broken images

L’Association des Technologistes Médicaux Licenciés d’Haïti (ATMLH) dans une de presse en date du 23 demande la libération inconditionnelle et sans délai de Berthony Sylva et Jean Rénold Saint-Hilaire, kidnappés dans la nuit du mardi 22 décembre 2020 à Liancourt.

Les responsables de l’ATMLH informent avoir appris avec d’angoisses et d’amertumes l’enlèvement et la séquestration de Berthony Sylva, Technologiste Médical, et son beau-frère Jean Rénold Saint-Hilaire dans la nuit du 22 décembre aux environs de Liancourt dans la localité de Moreau du département de l’Artibonite.

À en croire cette structure médicale, les kidnappés étaient sur en chemin pour recueillir du sang pour un parent qui venait de subir une intervention chirurgicale à l’Hôpital Alma Mater de Gros-Morne qui est également le lieu de travail de Berthony.

L’ATMLH dit condamner avec toutes ses forces ces cas répétés d’enlèvements et les cruautés qu’ils engendrent sur la population haïtienne. Pour cette association sanitaire, ces actions sont opposées à la jouissance des droits fondamentaux des gens, en plus, soutient-elle que « nous sommes tous déjà des victimes d’un système injuste ».

Le regroupement a exigé la liberté inconditionnelle et sans délai de Berthony Sylva et Jean Rénold Saint-Hilaire, 3 jours après qu’ils sont encore entre les mains des ravisseurs.

L’association invite les autorités à prendre leur responsabilité, sinon, menace-t-elle, tous les professionnels de laboratoires vont observer à partir du lundi 28 décembre prochain des arrêts de travail, jusqu’à ce que, dit-elle, la situation sécuritaire du pays retourne à la normalité.

Auteur : Mikélo ALCIMAT, journaliste
Contacts : (+509) 38805023 / 42002766
alcimatmikelo2@gmail.com