Actualités

Konbit san pou san et PNCS ont organisé une journée de collecte de sang volontaire à Delmas

Le KONBIT SAN POU SAN, en partenariat avec le Programme National de Cantines Scolaires (PNCS), a organisé une journée de collecte de sang volontaire au Bureau Central du PNCS à Delmas, le vendredi 2 juin 2022, sous le thème « Gout SAN sove lavi ».

Cette initiative constitue un projet pilote impliquant les responsables, les cadres et les employés du PNCS, qui ont choisi de donner leur sang de manière volontaire pour sauver des vies.

Lors de cette journée de collecte de sang, Mme Djina Guillet DELATOUR, la coordonnatrice générale du Programme National de Cantines Scolaires (PNCS), s’est exprimée avec enthousiasme, exprimant sa fierté de voir ce projet prendre vie au sein de son institution. Elle a souligné l’importance du don de sang volontaire et expliqué pourquoi il est essentiel que chacun donne du sang. Elle a rappelé que le sang est toujours nécessaire en cas d’accidents, d’interventions chirurgicales, et dans bien d’autres situations.

Le PNCS a donné l’exemple en collaborant avec le « KONBIT SAN POU SAN ». Mme DELATOUR a encouragé tout le monde à donner du sang en soulignant les avantages que cela offre, en déclarant : « Donnez du sang et vous verrez les avantages, chaque goutte de sang sauve des vies ».

Quant au Dr Cassandra JEAN FRANÇOIS, co-fondatrice du KONBIT SAN POU SAN et présidente de cette organisation de la société civile, elle a expliqué le modèle de ce projet qui a commencé avec le PNCS, et a souligné la nécessité de l’étendre à d’autres institutions publiques et privées.

Travaillant en étroite collaboration avec le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS), nous souhaitons continuer à contribuer pour sauver des vies dans des situations difficiles, telles que les accouchements de femmes enceintes, les personnes atteintes de cancer ou d’autres maladies chroniques, et les victimes d’accidents, a affirmé le Dr JEAN FRANÇOIS.

Selon elle, une poche de sang peut sauver la vie d’au moins trois personnes. Le KONBIT SAN POU SAN espère recueillir entre 50 et 70 poches de sang, en fonction du nombre d’employés sensibilisés, lors de cette journée qui se déroule dans trois bureaux du PNCS, situés dans le département de l’Ouest.

Une femme parmi les employés donneurs a témoigné de son expérience, expliquant qu’elle s’est sentie bien lors du prélèvement de son sang. Elle a comparé la sensation à une piqûre de fourmi, affirmant qu’elle n’avait rien ressenti par la suite. Cette dame encourage les autres personnes à devenir donneurs, tout comme elle, afin de sauver des vies.

INTÉGREZ NOTRE GROUPE WhatsApp

Désactivez votre bloqueur de publicités pour continuer et encourager notre travail

Merci de votre intérêt à lire sur notre site. Cependant nous avons détecté qu'un bloqueur de publicités est activé sur votre appareil. Merci de mettre notre site sur liste blanche dans votre bloqueur d'annonces. Nous n'avons aucun financement. Les publicités nous aident à poursuivre notre travail.