Politique

La CAMH, Coalition des Anciens Maires Haïtiens demande le départ de Jovenel Moïse

CAMH, la Coalition des Anciens Maires Haïtiens, une structure à peine créée, s’en prend au président de la République Jovenel Moïse qui « se convertit en apprenti dictateur ». Jovenel Moïse doit quiter le palais national pour que le  pays retourne dans la paix, préconisent-ils. Ces maires qui n’ont pas voulu d’être reconduits et de devenir des agents exécutifs intérimaires denoncent les manaces qu’ils subissent.

Des anciens maires qui n’ont pas accepté d’être nommés, ont formé une coalition et critiquent le pouvoir de Jovenel Moïse  pour avoir ransformé les conseils municipaux élus en commissions municipales. Le chef de l’État, durant leurs mandats n’a soutenu aucun projets visant à développer les collectivités, avancent -ils.

CAMH rappelle que c’est au président de la République garant de la bonne marche des institutions de s’assurer que toutes les institutions se rénouvellent par l’organisation des élections. La Coalition des Anciens Maires Haïtiens (CAMH) recommande la démission du chef de l’Etat, SEM Jovenel Moïse, qualifié d’apprenti directeur, afin de retrouver la paix et la sérenité dans le pays.

Auteur: Mikélo ALCIMAT, journaliste (rédacteur, présentateur et reporter).
Contacts: (509)38805023/42002766
[email protected]

Eléctricité: Le président Jovenel Moïse réclame à la CSCCA, le bénéfice de l’urgence pour les prochains contrats

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter