PolicePolitique

« La déclaration de Lucmane Délille est fantaisiste et elle est faite que pour la consommation internationale », déclare Pierre Espérance

Dossier Fantom 509 | Jimmy Chérisier dit Barbecue | Pourquoi Me Lucmane Délille a fait cette déclaration ? Pierre Espérance du RNDDH répond.

Constant Haïti, 11 juin 2020.- Le directeur exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), Pierre Espérance en intervenant sous une station de radio, ce jeudi 11 juin 2020, qualifie la déclaration du ministre de la justice et de la sécurité publique, Me Lucmane Délille, de fantaisiste. Cette déclaration est faite selon Pierre Espérance, pour la consommation internationale.

« Étant donné que le conseil de sécurité de l’ONU va se réunir le vendredi 19 juin 2020 autour de la situation des droits de l’homme en Haïti, Lucmane Délille a fait cette déclaration. Une manière de montrer à la communauté internationale que l’État n’est pas de connivence avec le chef de gang, Jimmy Cherisier dit Barbecue », explique le militant des droits humains.

Selon Pierre Espérance, l’ancien policier Jimmy Cherisier dirige un gang surnommé « G9 ». Le nouveau directeur de la caisse d’assistance sociale (CAS), Frantz IDERICE installé le 5 juin 2020 est un allié de ce dit gang, laisse-t-il entendre.

Le responsable du RNDDH indique que le Congressman de Californie, Maxine Moore Wanters avait écrit à l’ambassadrice des États-Unis en Haïti Madame Michele Jeanne Sison pour demander aux États-Unis de se prononcer sur les cas d’assassinats commis par les bandits armés dans la commune de Cité-Soleil au cours des deux derniers mois. Le défenseur des droits de l’homme enchaine en rappelant que Maxine M. Wanters est le président de la commission du budget du congrès américain, alors sans le consentement du président de la commission, les pays ne vont pas recevoir de l’argent.

Les États-Unis d’Amérique ne donnent pas d’argent, ni de formation ainsi que des équipements à l’unité de l’UDMO et celle de la BOID de la PNH parce qu’elles sont en complicité avec Jimmy Cherisier pour avoir passé 14 ans au sein de l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre (UDMO), confie Pierre Espérance.
La sécurité de Barbecue lors de ces déplacements dans différentes zones est assurée par l’USGPN ou l’UDMO, livre-t-il .

Pierre Espérance pense que si des personnes planifient d’attaquer des autorités, il faut que des enquêtes fassent. La DCPJ selon lui, a la capacité et heureusement dit-il, il y a un fonds de renseignement réservé à cet effet.

Quand c’est un membre du gouvernement qui a annoncé cette information en pointant du doigt sur un groupe de personnes ou un particulier en disant, un chef de parti politique un médecin, ça donne l’air de persécution politique surtout lorsque l’État est en conflit avec eux, explique le militant des droits de la personne humaine.

Il faut préciser que j’ai toujours condamné les mauvais comportements des policiers du groupe « Fantom 509« . Que ce soit le 7, 17 et 19 février 2020. Nous avons dit que la police est une institution hiérarchisée alors des revendications ne peuvent pas effectuées par la violence car la devise de la PNH c’est servir et protéger>>, souligne le membre de la FIDH.

La justice veut que les auteurs des actes antisociaux doivent être identifiés, arrêtés et jugés au regard de la loi. Pour ce faire, il faut qu’il y ait une enquête. De ce fait, l’IGPNH et la DCPJ ont un grand rôle à jouer dans ce dossier, estime Pierre Espérance.

Evens Carrière, Journaliste©
Tel: (509) 37 05 00 12
Email: CARRIEREEVENS@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Désactivez votre bloqueur de publicités pour continuer et encourager notre travail

Merci de votre intérêt à lire sur notre site. Cependant nous avons détecté qu'un bloqueur de publicités est activé sur votre appareil. Merci de mettre notre site sur liste blanche dans votre bloqueur d'annonces. Nous n'avons aucun financement. Les publicités nous aident à poursuivre notre travail.