La FBH juge arbitraire l’arrestation de Me Robinson Pierre-Louis et exige sa libération

Mikélo ALCIMAT

Dans un communiqué rendu public le 24 juillet 2022, la Fédération des Barreaux d’Haïti (FBH) juge illégale et arbitraire l’arrestation de Me Robinson Pierre-Louis. L’Avocat est placé en détention à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) pour son implication présumée dans une affaire de trafic d’armes à feu. Cependant, la FBH exige le relâchement de l’homme de loi, accusé d’avoir utilisé son influence pour libérer des détenus à Port-de-Paix.

L’arrestation la semaine dernière du Secretaire général de la Fédération des Barreaux, Me Robinson Pierre-Louis, n’est pas bien vue au sein de ces collègues à la FBH. L’institution se dit consternée par l’interpellation suivie de la détention de Me Robinson Pierre-Louis. Également, elle juge illégale la conduite puis la détention de l’Avocat à la DCPJ.

« En effet, pas de flagrance, cette arrestation n’a fait l’objet d’aucune demande préalable adressée au Bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Port-au-Prince, comme il est pourtant expressément requis par le Décret du 29 mars 1979 », a précisé dans ce communiqué la Fédération des Barreaux d’Haïti, pour montrer le caractère irrespectueux et illégal de cette arrestation.

De plus, estime la FBH, la détention de l’homme de loi représente une attaque contre la Corporation et une menace pour les droits de la défense.

Share this Article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.