La République Dominicaine a déporté plus de 1500 haïtiens du 3 au 7 février 2020

- 15 views
Publié par: PARTAGER:

(République Dominicain), La Direction Générale des Migrations (DGM) annonce avoir réalisé du 3 au 7 février des opérations de contrôle migratoire dans le District national, les municipalités de Santo-Domingo Est, Nord et Ouest et différents secteurs de 12 provinces.

 

Une équipe migratoire composée d’inspecteurs, d’agents de la DGM avec le soutien des militaires, de la Police Nationale Dominicaine, du Corps spécialisé de la sécurité touristique (CESTUR) en coordination avec le Ministère public des Provinces concernées ont procédé à la déportation de plus de 1500 haïtiens.

 

Au cours de cette opération, 1,805 personnes d’origine haitienne ont été arrêtées et contrôlées. Après vérification à l’aide de lecteurs biométriques et de la base de données centrale de la DGM, 1,561 haïtiens (86.5%) ont été déclarés en situation migratoire irrégulière ou sans papier et reconduit aux postes frontières de Dajabón, Elías Piña et Jimaní, afin d’y être enregistrés et déportés en Haïti.

Les douze (12) provinces concernées:

Azua, Barahona, Espaillat, Hermanas Mirabal, La Altagracia, Mgr Nouel, Montecristi, Neyba, San José de Ocoa, Santiago de los Caballeros, Santiago Rodríguez et Valverde.

Source: Haïti Libre