Insécurité

La résidence du défunt Me. Monferrier Dorval pillée tandis qu’une enquête est en cours

La maison de l’ex-Bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince située à Pèlerin 5 où il a été assassiné le 28 août dernier, est livrée aux pillages, a rapporté l’ancien secrétaire d’Etat à la sécurité publique et membre du Barreau Me Aramick Louis. Le bâton, symbole du Bâtonnier enlevé par des individus non identifiés.

Alors qu’on croyait que la maison du défunt Me. Monferrier Dorval a été protégée et sécurisée par la justice et les agents des forces de l’ordre, elle est plutôt laissée à des actes de vandalisme aux scènes de pillages par des individus inconnus qui en profitent pour brouiller les pistes sur la scène de crime.

En outre, l’ancien secrétaire d’État à la sécurité publique et membre du Barreau de Port-au-Prince, Me Aramick Louis a, critiqué la façon dont les autorités mènent l’enquête relative à l’assassinat de Me Monferrier Dorval.

Selon lui, après cet assassinat, la résidence du défunt devrait être placée sous haute sécurité. Ce, afin de faciliter notamment les prélèvements d’indices capables de faciliter l’identification des assassins de l’éminent juriste, a-t-il soutenu.

Auteur: Mikélo ALCIMAT, journaliste ( Rédacteur- Présentateur-Reporter).
Contacts: (+509)3880 5023/4200 2766.
[email protected]

Voir aussi:

France: Nomination posthume de Me Monferrier Dorval comme membre d’honneur du Barreau.

Assassinat de Me Monferrier Dorval : plusieurs indices suspects sont énumérés par le secrétaire du Barreau de Port-au-Prince, Me Robinson Pierre-Louis.

 

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter