International

L’Américain Paul Whelan condamné à 16 ans de prison en Russie

Accusé d’espionnage, le soldat américain Paul Whelan est condamné à 16 de prison par la justice russe. Le verdict a été rendu public ce lundi 15 juin 2020.

Paul Whelan qui clame son innocence, dit être piégé par la police russe. Avec lui une clé USB, donnée par une campagne russe contenant des données secrètes de la Russie lors de son arrestation. Alors selon la version du ressortissant américain la clé ne contient que des images de vacances et ses multiples voyages.

En fait l’accusation est fondée sur le fait de trouver à sa possession cette clé USB, mais également des ces divers contacts avec certains anciens militaires russes et d’autres citoyens de haut rang qui paraissent très suspects pour la justice en russe. Et, sur ses aller-retour en prolifération depuis l’année 2000 dans le pays (Russie).

Tentative de recrutement d’un citoyen russe

Paul Whelan a été arrêté le 28 décembre 2018 alors qu’il assistait, à Moscou, au mariage d’un ancien collègue, retraité de la marine comme lui, avec une Russe. L’agence de presse Rosbalt, réputée proche du FSB, avait cité une source anonyme des renseignements russes selon laquelle M. Whelan était accusé d’avoir essayé de recruter un citoyen russe pour obtenir des informations classifiées concernant des membres de différentes agences étatiques du pays.

Il aurait été arrêté, toujours selon Rosbalt, cinq minutes après avoir reçu « une clé USB contenant une liste confidentielle de tous les employés d’une agence de sécurité russe », relate le New York Times, qui retrace le profil de Paul Whelan.

Des diplomates américains ont réclamé à plusieurs reprises sa libération, estimant que le dossier était vide. Réagissant à l’annonce de sa condamnation, l’ambassadeur des Etats-Unis à Moscou, John Sullivan, a estimé que l’issue du procès de Paul Whelan nuirait aux relations entre les Etats-Unis et la Russie.

Âgé de 50 ans, l’Américain Paul Whelan est condamné en Russie à 16 ans de prison. La justice russe dit détenir assez de preuves pour prendre cette décision. Une décision rend plus fragile les relations diplomatiques des deux pays.

Avril 2020: Réaction de l’ambassade des États-Unis en Russie

Le 13 avril 2020.- Déclaration de l’ambassadeur John Sullivan sur le maintien en détention de Paul Whelan. 

((NOTE intégrale)) – C’est dans des moments difficiles comme celui-ci que nous ne devons pas perdre de vue ce qui est fondamentalement important. En tant qu’ambassadeur des États-Unis en Russie, ma priorité absolue est la sécurité et le bien-être de tous les citoyens américains dans ce pays. Cela inclut Paul Whelan, un citoyen américain qui a été injustement emprisonné pendant près de 16 mois et qui subit actuellement un procès pour de fausses accusations.

Aujourd’hui, j’ai essayé de voir Paul à l’intérieur du palais de justice avant son audience prévue, mais je n’ai pas été autorisé à entrer dans le palais de justice. J’ai été déçu parce que les autorités m’ont permis de voir et de parler avec Paul dans le même palais de justice il y a seulement trois semaines.

Le plus décourageant est que Paul n’a pas pu parler à sa famille depuis 16 mois – pas un seul appel à ses parents, frères ou sœurs âgés. Alors qu’une grande partie de la Russie se prépare à célébrer Pâques ce dimanche, je demande aux autorités de permettre à Paul de parler à sa famille. Un seul coup de téléphone en cette importante fête sera une aubaine pour Paul et sa famille, à un moment où le monde entier, y compris les États-Unis et la Russie, souffre de la pandémie de COVID-19.

En parlant de souffrance, Paul continue d’endurer des problèmes médicaux compliqués qui peuvent mettre sa vie en danger et nécessitent un traitement. Nous avons demandé à plusieurs reprises à nos médecins de rendre visite à Paul, mais ils nous ont opposé un refus. Je reste préoccupé par la santé et le bien-être de Paul ; il a besoin de soins médicaux et doit rentrer chez lui. C’est tout ce qui compte.

Je suis venu à Moscou avec une charge du président Trump pour améliorer les relations entre les États-Unis et la Russie, et je travaille dur pour y parvenir. Toute l’affaire contre Paul – les circonstances de son arrestation, l’absence totale de preuves et l’emprisonnement en cours – est non seulement moralement mauvaise et légalement suspecte, mais représente un obstacle important dans les relations bilatérales entre les États-Unis et la Russie. Le gouvernement russe doit libérer Paul de la prison de Lefortovo et le laisser rentrer chez lui.

Alors que ce processus avance, j’espère que nous assisterons tous à un processus judiciaire équitable et transparent pour Paul et sa famille. Chaque citoyen de chaque pays du monde le mérite.

Comme je l’ai déjà dit, il s’agit d’un droit de l’homme inscrit dans la Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations unies : Toute personne a droit à ce que sa cause soit entendue équitablement et publiquement par un tribunal indépendant et impartial, et toute personne a le droit d’être présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité soit établie par un tel tribunal.

Près de 16 mois de prison sans un seul appel téléphonique. Près de 16 mois sans entendre la voix de sa famille. C’est la réalité de Paul.

Je continue à appeler les membres des médias russes et internationaux à contribuer à ce que Paul Whelan bénéficie d’un procès équitable et transparent. En rapportant des faits et non des spéculations, les journalistes jouent un rôle clé dans ce processus important.

Auteur : Mikélo ALCIMAT, ( Rédacteur- Présentateur- Reporter).
Contacts : (+509)3880 5023/4200 2766.
alcimatmikelo2@gmail.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *