Home Politique L’ancien député Antoine Rodon Bien-Aimé répond au PM Ariel Henry

L’ancien député Antoine Rodon Bien-Aimé répond au PM Ariel Henry

by Constant Haïti

En réaction suite à l’allocution de l’actuel chef du gouvernement, Ariel Henry le 7 février 2022 qualifiant de manière implicite, les signataires des autres accords surtout ceux du consensus MONTANA /PEN, de terroristes, bandits, l’ex- député Antoine Rodon Bien-Aimé, lors d’une analyse laisse entendre, « certainement, il y a des bandits, des gangs mais ils ne sont plus dans l’opposition. Les casseurs sont à côté du PM, ils ont signé un accord avec lui ».

Les bandits ne sont plus de l’autre côté de la barrière, ils ne sont plus dans l’opposition : les brûleurs de voiture. S’ils ne sont pas satisfaits, ils peuvent toujours rester à l’intérieur et envoyer des casseurs dans les rues pour semer la pagaille, insiste l’ex député d’un ton nerveux.

« En écoutant le Premier ministre, il laisse comprendre qu’il a peur du mot CONSENSUS. Il semble avoir peur de conjuguer le mot rassembler, explique le député de Cerca-carvajal. À son âge, il a la capacité adéquate pour bien analyser. Il devrait décider de graver son nom dans l’histoire du pays en imitant Evans Paul, Joseph Lambert, qui prônent un discours rassembleur, poursuit-il ».

L’ancien parlementaire indique que le discours du PM Henry motive davantage les signataires du consensus MONTANA /PEN. Nous allons continuer les dialogues afin de mettre les bouchées doubles, dit-il.

À propos du discours du sénateur Joseph Lambert, l’ancien représentant de Cerca-carvajal au parlement estime que, « le président du tiers du Sénat montre qu’il est un homme d’État ».

Nous souhaitons que tous les réacteurs répondent favorablement à l’appel du tiers du Sénat, tous ceux qui veulent de la sécurité, de la stabilité, conseille le dirigeant politique à tous les autres acteurs de la société civile.

« Le représentant du protocole d’entente national (PEN), au sein du Collège Présidentiel sera connu sous peu », annonce Antoine Rodon Bien-Aimé.

Evens CARRIÈRE, Journaliste

You may also like