Le chef de gang Arnel Joseph a tenté une évasion de la prison

Le chef de gang Arnel Joseph a tenté une évasion de la prison

Arnel Joseph a fait une tentative d’évasion à la prison civile de la Croix-des-bouquets ce jeudi 23 juillet 2020, vers 13 heures, a appris la rédaction de CONSTANT HAÏTI. L’information est confirmée par le Porte-Parole adjoint de la Police Nationale d’Haïti(PNH), Garry Désrosiers. D’après l’inspecteur de police, Arnel Joseph est encore appréhendé et incarcéré à ladite prison.

« Je veux apporter des précisions à propos des rumeurs faisant croire que Arnel Joseph s’est évadé. Non, Arnel Joseph est toujours incarcéré à la prison civile de la Croix-des-bouquets. C’était qu’une tentative d’évasion », explique Garry Désrosiers.

Le Porte-Parole de la PNH poursuit en indiquant que cette tentative d’évasion faite par Arnel Joseph survient dans le but de concrétiser sa déclaration faite à travers une vidéo disponible sur les réseaux sociaux annonçant sa fuite de la prison. Après cette déclaration, continue le policier, la direction administrative pénitentiaire(DAP), avait procédé à une fouille dans les cellules de la prison de la Croix-des-bouquets à laquelle six(6) téléphones ont été confisqués.

Le chef du village de Dieu, a été maitrisé grâce à la vigilance des policiers affectés à la prison de la Croix-des-bouquets, confie Garry Désrosiers.

Avant que ces détenus organisent ces genres d’actions comme une tentative d’évasion, il les préparent. Ces situations provoquent certainement beaucoup de paniques dans tous les périmètres de la prison en question, à l’intérieur tant à l’extérieur, explique le responsable de la police. Il peut y avoir parfois des affrontements, avoue-t-il, mais ce qui est certain, la présence policière est renforcée au niveau de la prison de la Croix-des-bouquets.

« Depuis avant le seisme du 12 janvier 2010 et je crois jusqu’à maintenant le pays compte 19 prisons. Le pénitentier national est un centre de détention tandis que la prison de la Croix-des-bouquets est là pour recevoir des condamnés, précise le membre du haut commandement de la PNH. La prison de l’Arcahaie et celle de Hinche sont des prisons modernes qui respectent les normes standard », poursuit-il.

Le téléphone d’Arnel Joseph va être transféré au niveau de la police scientifique aux fins d’analyse, mentionne Garry Désrosiers.

Selon le Porte-Parole numéro 2 de l’institution policière, lors des tentatives d’évasion, les responsables de la police ont pour devoir d’interdir la récréation dans les prisons afin de réaliser un appel numérique dans le but de vérifier si l’éffectif des détenus reste le même ou s’il y a des évadés. Dans le cas de la tentative d’évasion dont nous parlons, tout est sous contrôle, soutient l’inspecteur de police.

Notez que, Arnel Joseph tente d’évader avec deux autres détenus dont Yves Marie Boncoeur et un certain Giovanny, si on veut croire le directeur général de la DAP, Charles Nöel Nazaire.

« Ce n’est pas pour la première fois vraiment des téléphones sont saisis entre les mains des prisonniers, avoue le responsable de la PNH. Ceci mérite une vraie enquête car ce ne sont pas les prisonniers qui sont sorti pour les prendre. est-ce que les portables sont rentrés dans les prisons à travers les visites? est-ce que ce sont des policiers indignes qui facilitent leur transport?, se questionne Garry Désrosier.

Evens CARRIÈRE, Journaliste©
Tel: (509) 37 05 00 12
Email: [email protected]

Le chef de gang Arnel Joseph a été arrêté