Actualités

Le Commissaire Jacques Lafontant démissionne

Dans une correspondance de deux pages, Me Jacques Lafontant commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, après avoir été blâmé par correspondance de l’actuel ministre de la justice Me Rockfeller Vincent, a présenté sa démission tout en soulevant plusieurs interrogations sur le ministre de la justice lui-même.

« À qui reproche-t-on la libération de plusieurs bandits impliqués dans des actes d’enlèvements, de viols et de vols de véhicules lorsqu’il était commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance du Cap-Haïtien en 2006 ? », s’interroge Me Jacques Lafontant dans cette lettre qui poursuit en demandant qui a été l’objet de reproche et épinglé successivement suivant des rapports d’enquête dans des actes de corruption et de libération irrégulière sous l’administration des ex-ministres Henri Marge Dorléans en 2005 et Paul Denis en 2009 ?

Me Jacques Lafontant continue encore en demandant au ministre Rockfeller Vincent : « Plus récemment, qui a été l’objet de révocation pour improductivité sous l’administration de l’ex-ministre Heidi Fortuné ? »

Par ailleurs, le commissaire démissionnaire souligne qu’aucun de ses diplômes d’étude n’est faux.

Comme pour répondre à la lettre de blâme du ministre, Me Jacques Lafontant écrit :

[…]. « Fort de toutes ces constatations, j’ai choisi de n’être plus votre subalterne et je vous soumet ma démission, qui a un effet immédiat ».

CONSTANT HAITI

Désactivez votre bloqueur de publicités pour continuer et encourager notre travail

Merci de votre intérêt à lire sur notre site. Cependant nous avons détecté qu'un bloqueur de publicités est activé sur votre appareil. Merci de mettre notre site sur liste blanche dans votre bloqueur d'annonces. Nous n'avons aucun financement. Les publicités nous aident à poursuivre notre travail.