Le Commissaire Jacques Lafontant démissionne

Le Commissaire Jacques Lafontant démissionne

Dans une correspondance de deux pages, Me Jacques Lafontant commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, après avoir été blâmé par correspondance de l’actuel ministre de la justice Me Rockfeller Vincent, a présenté sa démission tout en soulevant plusieurs interrogations sur le ministre de la justice lui-même.

« À qui reproche-t-on la libération de plusieurs bandits impliqués dans des actes d’enlèvements, de viols et de vols de véhicules lorsqu’il était commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance du Cap-Haïtien en 2006 ? », s’interroge Me Jacques Lafontant dans cette lettre qui poursuit en demandant qui a été l’objet de reproche et épinglé successivement suivant des rapports d’enquête dans des actes de corruption et de libération irrégulière sous l’administration des ex-ministres Henri Marge Dorléans en 2005 et Paul Denis en 2009 ?

Me Jacques Lafontant continue encore en demandant au ministre Rockfeller Vincent : « Plus récemment, qui a été l’objet de révocation pour improductivité sous l’administration de l’ex-ministre Heidi Fortuné ? »

Par ailleurs, le commissaire démissionnaire souligne qu’aucun de ses diplômes d’étude n’est faux.

Comme pour répondre à la lettre de blâme du ministre, Me Jacques Lafontant écrit :

[…]. « Fort de toutes ces constatations, j’ai choisi de n’être plus votre subalterne et je vous soumet ma démission, qui a un effet immédiat ».

CONSTANT HAITI