Home Diplomatie Le gouvernement fait la leçon au SG de l’OEA après une rencontre avec 3 anciens collaborateurs de Jovenel Moïse

Le gouvernement fait la leçon au SG de l’OEA après une rencontre avec 3 anciens collaborateurs de Jovenel Moïse

by Constant Haïti
0 comment

Rockfeller Vincent ex ministre de la justice, Bed-Ford Claude ancien Commissaire du gouvernement et Claude Joseph ex Premier ministre, sont trois anciens membres de gouvernement du président assassiné Jovenel Moïse, qui ont rencontré le Secrétaire général de l’Organisation des Etats Américains (OEA), le 27 janvier 2022. Ce, dans l’objectif de faire avancer l’enquête sur l’assassinat du Président Jovenel Moïse en juillet 2021. Dans une correspondance au SG de l’OEA, Luis Almagro, le gouvernement haïtien via le Ministère des Affaires et Étrangères et des Cultes essaye de recadrer monsieur Almagro en déclarant que ces « trois personnes » l’utilisent plutôt « à des fins de déstabilisation d’Haïti ».

« Le Gouvernement haïtien vient d’apprendre avec stupéfaction que vous avez reçu aujourd’hui au siège de l’Organisation des Etats Américains (OEA) un groupe de personnes qui,
sous le prétexte de faire avancer l’enquête en cours sur l’assassinat du Président Jovenel Moïse, vous utilisent à des fins de déstabilisation d’Haïti en vue de poursuivre des objectifs politiques personnels. », écrit le MAE des l’entame de la lettre.

« Notre surprise est d’autant plus grande, Monsieur le Secrétaire Général, que l’Organisation que vous avez le privilège de diriger est partie prenante avec le Gouvernement à
ce difficile processus d’instauration et de consolidation d’un climat de stabilité, de sécurité et de paix afin de pouvoir organiser cette année même ces élections libres, honnêtes et démocratiques devant doter au plus vite le pays d’un Président et d’élus afin d’assurer le fonctionnement
démocratique de ses institutions. » poursuit la correspondance.

Le gouvernement déclare en s’adressant au SG Almagro que le plus grand besoin des Haïtiens actuellement « ce n’est plus de l’agitation, mais de préférence d’un climat d’apaisement permettant d’initier le processus devant aboutir à une amélioration des conditions socio-économiques de la population à travers cette entreprise de reconstruction des régions dévastées par les ouragans et les derniers
tremblements de terre que le Gouvernement s’efforce d’initier avec divers partenaires de la communauté internationale. Ce que les Haïtiens attendent aujourd’hui de ceux qui se disent ses « amis », c’est qu’ils se sentent véritablement concernés par ses souffrances et qu’ils se joignent
à ceux qui s’efforcent d’apporter des solutions à ses problèmes immédiats et non s’unissent à ses détracteurs, des pécheurs en eau trouble dont la spécialité est d’alimenter en permanence dans le pays une situation de tension, unique voie pour parvenir à leurs fins ».

banner

« Je me suis adressé à vous directement pour vous signifier la désapprobation du Gouvernement haïtien face à votre attitude en tant que Secrétaire Général de l’OEA dont Haïti est un membre fondateur. Nous nous attendons à ce que ce mode de comportement ne se reproduise plus. Nous espérons pouvoir continuer à compter sur l’accompagnement de cette prestigieuse Organisation régionale que vous avez l’honneur de diriger en notre nom à tous pour nous aider à stabiliser et sécuriser le pays, consolider ses institutions démocratiques et le mettre finalement sur la voie du développement économique nécessaire au bien-être de la population », conclut cette correspondance signée par le Chancelier haïtien Jean-Victor Généus.

Constant Haïti

You may also like