Actualités

Le terminal Varreux dispose du carburant selon le BMPAD, l’insécurité contraint les distributeurs à rester chez eux

La direction générale du bureau de monétisation des programmes d’aide au développement (BMPAD), à travers une note publiée le 20 octobre 2021, informe la population que les produits pétroliers sont disponibles au terminal de Varreux. Les distributeurs, souligne le directeur général de ladite institution, Fils-Aimé Ignace Saint Fleur, craignant pour leur sécurité et celle de leur cargaison et camion ont refusé d’aller faire le plein.

D’après le numéro un du BMPAD, L’essence est disponible au terminal de Varreux depuis le 18 octobre 2021.

Les responsables du BMPAD annoncent qu’ils vont rencontrer sous peu tous les acteurs concernés dans le secteur des produits pétroliers en vue de leur accompagner pour favoriser l’approvisionnement des pompes pour un retour normal permettant l’utilisation du carburant en toute facilité dans le pays.

« APPE, l’association des professionnels du pétrole, l’ANADIPP, les transporteurs, les syndicats, un représentant de la direction générale de la PNH, le commissaire du gouvernement, un représentant des ministères des finances, de la justice et de la sécurité publique, de l’intérieur et des collectivités territoriales et du commerce et de l’industrie », sont les principaux acteurs que le DG Saint-Fleur compte rencontrer en vue de chercher la meilleure formule pour éviter l’indisponibilité répétitive des produits pétroliers sur le territoire du pays.

Sur le marché informel chaque vendeur fixe à bon lui semble le prix de son gallon d’essence, les chauffeurs s’entendent pour augmenter les prix des services du transport en commun. Un gallon de Gazoline, ce mi-octobre coûte 750 gourdes jusqu’à 1500 gourdes, dépendamment du département.

Evens CARRIÈRE, Journaliste

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter