Actualités

Les mercenaires avaient une liste de 50 personnes à assassiner: Jovenel Moïse en premier, Jean-Charles Moïse ensuite…

Les individus qui ont planifié le complot qui a mené à l’assassinat du président Jovenel Moïse, avaient donné une liste de cinquante (50) personnalités aux mercenaires. Ces 50 personnes allaient être assassinées l’une après l’autre, Jovenel Moïse numéro un, dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021, et l’ancien sénateur Jean-Charles Moïse était la deuxième personne éliminer le même jour sur cette liste criminelle.

Il était prévu que leader de plateforme politique pitit Dessalines (PPPD), Jean-Charles Moïse, soit tué immédiatement après le feu président de la République, Jovenel Moïse.

Aussi, des journalistes très connus, des politiciens dont l’ancien Prémier ministre Claude Joseph, le chef de la Police Léon Charles, l’ancien député de Delmas, Gary Bodeau entre autres, étaient sur cette liste de gens à éliminer dans un pays en pleine crise.

Signalons que l’ex-sénateur Jean-Charles Moïse dont le nom est sur cette liste devrait être assassiné le jour même du meurtre sur le défunt chef de l’Etat. C’est pour cette raison que la Police nationale a affecté cinq agents à la sécurité de l’ancien parlementaire.

Constant Haïti

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter