Les mouvements des rues, stratégies de pérennisation de l’état d’immobilisme du système, l’œuvre unique des politiqueux de la politique du pire

2

Cap-Haïtien, le 04 octobre 2022
 
Il est su de tous qu’Haïti s’est proclamée indépendante le 01 janvier 1804 après l’écrasante victoire de l’armée indigène sur les ordres du général Jean-Jacques Dessalines contre l’armée française du fameux Napoléon Bonaparte. Depuis, cette victoire considérée comme affront géopolitique devers les puissances coloniales est la véritable cangue de ce pays de nègres conquérant son indépendance par la lumière des dieux des aïeux et aïeuls.
 
Le mal de Port-au-Prince est l’inclassable et l’interminable chantier des politiciens exécutant le plan macabre des blancs impérialistes, oligarques nombrilistes et racistes hommes d’affaires bréhaignes et ce sur leur haute supervision. Ce coin acquis par ceux qu’ils appellent bossales leur est trafiqué, et leur est devenu le miel de la ruche qu’ils bousculent.
 
Nombreux sont les activistes politiques qui prétendent détenir les solutions des problèmes sociaux-économiques et politiques du pays. Ils disent être les bonnes personnes pour camper l’haïtien comme une personne, malheureusement !!! Ces derniers, de par leurs attitudes ne sont que des créatures et non des hommes. Même la plus belle femme du monde ne peut donner que ce qu’elle a. Ils priorisent leur égo, se font agent double destructeur de l’idéal dessalinien qu’ils clament avoir. Casec, maire, député, sénateur, directeur départemental, directeur Général, gouverneur, ministre, conseiller…, ils avaient chacun ses responsabilités, que faisaient-ils à travers et au sein des institutions ? Qu’ont-ils comme bilan ?
 
Trente six ans environ, les revendeurs, contrebandiers du secteur privé et leurs toutous de la sphère des rapports de force et de pouvoir tiennent à la gorge le gros peuple tant sur le plan politique qu’économique. Ces vautours ne cèdent qu’aux caprices du blanc de la communauté internationale (CI). Mûs par leur radinerie, ces derniers se taclent, s’entredéchirent, s’entretuent. Ils tendent des guet-apens, ils assassinent leurs protagonistes qu’ils considèrent comme obstacles, récemment, le supplice de son excellence Jovenel Moïse le 07 juillet 2021, l’un d’eux servant loyalement leur boss. Entre autres, ils érigent des barricades, pour empêcher le passage émergent des jeunes d’une jeunesse minoritairement consciente.
 
Chaque secteur parle sa parole, les coteries ne se mettent pas d’accord pour lutter avec leurs substances contre cette haine expansionniste et xénophobe des occidentaux, leurs membres ne sont que des lâchent et se comportent en dents pourries, la jeunesse politicienne, la franc maçonnerie, l’église, l’école, le vodou, le gang, le syndicat, le parti politique, la presse, le personnel médical, le sport, la diaspora etc.
 
Or ils ont chacun une mission sacro-sainte, personne au sein des secteurs susdits ne se dit avoir des couilles pour user de son bâton afin de parer des coups (batonk nan monw sakey ou pare kou). Les professeurs ne font pas usage de leurs enseignements ; les universitaires eux de leurs savoirs, réflexions, scepticismes, observations, hypothèses, expériences, propositions, recommandations ; les houngans eux de leurs coups de loas, batteries, coups de poudre, expéditions, ouangas, coups de cordes, mains montées, poisons, pièces… ; les gangsters eux de leurs armes ; les syndicalistes de leurs luttes revendicatives ; les jeunes politiques de la politique active à travers des méthodes rationnelles, pragmatiques et paradigmatiques ; les francs-maçons de leurs rituels ; les pasteurs protestants et catholiques de leurs homélies ; les journalistes de l’arme de la dialectique ; les émigrés de leurs acquis intellectuels et économiques.
 
L’exemple de la lutte active des ancêtres doit être suivi afin de conduire le pays là où ils l’ont voulu, il faut modeler sur leurs stratégies tout en les actualisant au contexte du momentum en vue d’apporter des réponses éloquemment appropriées aux assauts de la CI par le biais des ambassades regroupées au sein du core group, menées par les États-Unis, et le secteur des affaires avec le truchement des politiqueurs véreux.  
 
 
 
Reynoldson MOMPOINT
+50944295797
mompointreynoldson@gmail.com