International

L’hydroxychloroquine est révélée inefficace à la Covid-19, selon deux expériences réalisées

SUJET:  ,   ,   .

Deux études publiées dans le “Bristish Medical journal” ce vendredi 15 mai 2020, ont révélé l’inefficacité de l’utilisation d’hydroxychlroquine aux personnes atteintes de SARS-COV-19.

Pendant que les laboratoires peinent à trouver un vaccin contre le coronavirus, qui a déjà fait à peu près 300.000 morts dans le monde, les scientifiques ont démontré à l’aide de deux études basées sur des malades de la Covid-19 et divulguées dans le “British medical journal”, l’inopportunité de l’utilisation d’hydroxychloroquine.

Ces deux expériences sont respectivement Française et Chinoise portent sur la nécessité de l’hydroxychloroquine face à la Covid-19.

Dans la première, l’étude a englobé 182 patients positifs au coronavirus nécessiteux d’une administration en oxygène et divisés en deux groupes. L’un a reçu de l’hydroxychloroquine comme méthode de traitement pour ensuite comparer à l’autre qui suit le Standard habituel des soins.

Résultats

Les conséquences sont pareilles. Les malades ont eu les mêmes effets, qu’ils reçoivent de l’hydroxychloquine ou non. Comme conclusion, ces données n’incitent pas à s’en servir de l’hydroxychloroquine dans l’objectif d’améliorer la Covid-19.

La deuxième expérience est chinoise et porte surtout à la rapidité de l’élimination du virus chez les malades souffrants.

Cette étude, quant à lui, a été observée sur 150 patients encore répartis en deux groupes. L’un reçoit de l’hydroxychloroquine et le second les méthodes de soin standards. Comme la première expérience les chercheurs n’ont pas pu remarquer de différences entre ces deux groupes. Encore plus, des effets secondaires non-souhaités sont plus observés chez les malades qui ont utilisé l’hydroxychlroquine.

Ainsi, ces études ont pu découvrir l’inefficacité de l’utilisation d’hydroxychloroquine aux traitements des malades de la Covid-19. « Des expériences qui ne favorisent pas son utilisation pour améliorer la Covid-19», a noté le British Medical Journal (BMJ).

Auteur: Mikélo ALCIMAT, journaliste (Rédacteur- Présentateur- Reporter).
Contacts : (509)3880 5023/ 4200 2766.
alcimatmikelo2@gmail.com.

Afficher plus