L’ingénieur Joiséus Nader évalue les travaux du MTPTC dans les départements du centre, de lʼArtibonite et du Nord’Est

SUJET:  ,   .

L’Ing. Joiséus Nader, ministre des travaux publics et des collectivités territoriales a effectué du 12 au 14 mai 2020 des visites d’évaluations sur l’ensemble d’œuvres du MTPTC dans les départements du centre, de l’Artibonite et du Nord’Est. Ces visites sont réalisées dans l’objectif d’examiner les niveaux des travaux routières en cours et de s’assurer de leur continuité.

Le ministre Joiséus Nader, s’est rendu le 12 mai dans le plateau central, commune Maïssade pour regarder l’évolution des tronçons de route qui relient Maïssade à Hinche. Ces travaux qui tendent à ménager les points critiques sur la route de Hinche- Maïssade, inclue dans un plan global, explique l’ingénieur Robinson Léger, coordinateur de l’unité centrale d’exécution du projet. Cette construction a une durée de 18 mois, selon M. Léger. Il a aussi confié q’un montant d’environs 8 millions dollars est alloué à ce projet, exécuté par deux firmes respectivement Haïtienne et Française.

Le jet des ponts sur la rivière Nahan qui traverse la route en trois fois, est la deuxième phase des travaux, a fait savoir l’ingénieur Léger.« Ces pont sont métalliques», a-t-il confirmé, tout en précisant que la troisième phase rentre directement dans la construction de la route. À ce niveau M. Nader qui s’est montré réjoui, a promis de continuer son agenda qui est également celui du Président de la République.

La tronçon qui relie Maïssade et Saint Michel de l’Attalaye, commune de l’Artibonite sera mise en exécution toute de suite après, poursuit l’ingénieur Robinson Léger.

La caravane du ministre Nader ne s’est pas arrêtée. Le barrage de la rivière de Marion, la construction de la route de carrefour “ Chòf”, Port-de-Paix/ Anse-à-Foleur, la tronçon qui connecte la commune de Valière – Mombin Crochu et Carice, sont entre autres, l’ensemble des travaux qu’a entrepris le MTPTC dans le Nord-est.

L’ingénieur Fils-Aimé Frantz, directeur départemental du ministère des travaux publics dans le Nord’Est a relaté lors de cette visite du ministre Joiséus Nader, le bien-fondé de ces travaux. Le barrage de la rivière de Marion sera non seulement utilisé dans l’irrigation des terres mais encore dans la production d’électricité pour le département, a fait savoir l’Ing Fils-Aimé Frantz.

M. Nader a avoué cependant ses préoccupations sur la fin de ces constructions. «Les efforts consentis à ces travaux peuvent être tombés à l’eau si l’on ne continue pas sur les mêmes lancés du président Jovenel Moïse», s’inquiète le titulaire du MTPTC. En ce sens, le ministre Nader se dit, prêt à multiplier ses efforts pour arriver au bout de ces constructions routières.

Auteur: Mikélo ALCIMAT, journaliste (Rédacteur- Présentateur- Reporter).
Contacts : (509)3880 5023/ 4200 2766.
alcimatmikelo2@gmail.com

Afficher plus