Meurtre de Jovenel Moïse: le plan A aurait été d'arrêter le président et d'installer Windelle Coq-Thélot au Palais national pour diriger la transition...

Meurtre de Jovenel Moïse: le plan A aurait été d’arrêter le président et d’installer Windelle Coq-Thélot au Palais national pour diriger la transition…

Le dossier de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse évolution, selon les nouveaux éléments de l’enquête, Madame Windelle Coq-Thélot, révélée comme une personne clé dans le plan, allait être installée comme présidente de la République, avoir arrêté le feu chef de l’État.

Meurtre de Jovenel Moïse: le plan A aurait été d'arrêter le président et d'installer Windelle Coq-Thélot au Palais national pour diriger la transition...

Selon les informations obtenues d’une source digne de foi, le plan était premièrement de procéder à l’arrestation du feu président de la République, Jovenel Moïse après une négociation (le président devrait signer un document en ce sens et cette possibilité aurait été refusée), Mme Coq allait être installée par la suite comme présidente d’une transition. Dans ce même plan, il était question de tuer quand même, Jovenel Moïse, après la transition.

Rappelons qu’il y avait un certain mandat d’arrêt émis par un juge contre Jovenel Moïse. C’est le même mandat d’arrêt qui était entre les mains des personnes arrêtées à Petit Bois le 7 février 2021 pour complot contre la sûreté intérieure de l’Etat.

Complot anti Jovenel Moïse des réunions organisées chez Me Windelle Coq-Thélot

Meurtre de Jovenel Moïse: le plan A aurait été d'arrêter le président et d'installer Windelle Coq-Thélot au Palais national pour diriger la transition...

Des Colombiens détenus par la Police ont avoué avoir participé dans des réunions de planification réalisées chez la juge Windelle Coq-Thélot, a rapporté une source proche de l’enquête sur l’exécution du président haïtien Jovenel Moïse, à Scoop Fm.

Le nommé Joseph Felix Badio qui est activement recherché par la Police, est également confirmé comme un élément incontournable dans les différentes étapes de ce complot. Ce dernier, aurait reçu plusieurs rencontres chez Mme Windelle Coq-Thélot selon des données de l’enquête du FBI.

Le chef de la Police colombienne avait même déclaré mi-juillet, que M. Joseph Felix Badio est celui qui avait donné l’ordre d’assassiner le président Moïse.

Lors d’une perquisition chez Mme Windelle Coq-Thélot, la PNH trouve une maison déjà déménagée

Fait étonnant, lors d’une perquisition chez Mme Windelle Coq-Thélot ce 26 juillet 2021, nous avons appris que la Police nationale a trouvé une maison vidée. Rien et personne n’y était. Ou est passée Mme Coq qui était selon la police judiciaire, la personne à placer comme présidente après l’arrestation de Jovenel Moïse ? dossier à suivre.

Constant Haïti