Actualités

Migration/RD: le Ministère à la Condition Féminine dénonce la déportation brutale des femmes enceintes

Constant Haïti, le 15 novembre 2021.- La chasse bestiale et brutale des compatriotes, particulièrement les femmes enceintes en République Dominicaine ces derniers temps, est dénoncée par le Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes (MCFDF), dans une note de presse. Ce Ministère appelle aux respects des accords et traités signés entre les deux pays de l’île.

La déportation illégale et inhumaine de migrants Haïtiens qui vivent en terre voisine, semble être »un règlement de compte fâcheux », vu la manière dont elle se fait. Des agents de la migration perquisitionnent des centres hospitaliers et enlèvent des femmes en pleine ceinture ou fraîchement accouchées, sans avoir eu le temps de prendre les bébés en couveuses. Elles ont été, dans certains cas, violées par les agents Dominicains avant d’être expulsées.

Le MCFDF dit dans sa note, condamner avec véhémence le traitement infra humain que connaît les ressortissants haïtiens en République dominicaine, en particulier les femmes. Il demande en ce sens, que leurs droits soient respectés et garantis, et qu’ils soient traités comme des humains.

Le Ministère à la Condition Féminine a en somme, souhaité que les deux gouvernements travaillent à la résolution pacifique de cette crise migratoire et que Santo Domingo cesse la déportation des Haïtiens.

Mikélo ALCIMAT, journaliste

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter