Nord’Est: le cadavre d’un migrant haïtien découvert dans la rivière massacre

Le corps sans vie d’un homme d’une quarantaine d’années non identifié a été découvert, le mardi 22 octobre 2019, dans le lit de la rivière massacre, précisément, dans la zone de « Lavigia », une localité de la province de Dajabón, en République Dominicaine.

Selon Haïti standard, la victime se serait rendue de manière clandestine en République voisine. Mort noyé dans les courants de la rivière en crue, l’homme en question serait accompagné d’une fillette de quatre (4) ans qui, elle, a été portée disparue.

Cette dernière, victime de la migration irrégulière d’Haïtiens vers la République Dominicaine vient de s’ajouter à la longue liste de nos compatriotes victimes au cours de leur traversée clandestine, dans les bois dominicains en quête d’amélioration de leur condition matérielle d’existence.

Aussi faut-il noter que de nombreux enfants abandonnés sont souvent trouvés dans les brousses dominicaines et remis aux autorités haïtienne de l’Institut du bien-être social et de recherche (IBESR)

Le Core Group condamne les actes de dégradation commis contre le Sénat

Avec Haiti Standard (HS)

Afficher plus