JusticePolitique

NOU VLE VIV déposera une plainte contre les membres du CEP

NOU VLE VIV, une organisation de la société civile, annonce qu’elle déposera une plainte au Palais de justice le mardi 12 janvier 2021, contre les membres du Conseil Électoral Provisoire (CEP) pour, entre autres, usurpation de titre, escroqueries, violation de la Constitution, usage de faux.

Dans une note de presse en date du lundi 11 janvier 2021, cette structure de la société civile dénommée « NOU VLE VIV» dit avoir décidé de porter plainte contre les personnalités suivantes, membres du CEP :

1- M. Louis Arlext Noël, représentant du secteur des Handicapés.
2-Mme Nadia Jules Amédée, représentante des secteurs Paysan/Coopérative.
3-Mme Guylande Mésadieu, représentante du secteur des Droits humains.
4-M. Antonio Détil, représentant du secteur de la Jeunesse.
5- M. Patrick Numas, représentant du secteur Syndicat.
6-Mme Esperancia César, représentante de la Diaspora.
7- Mme Josette Macillon, représentante des Organisations de femmes.
8- Rév. Guy Roméus, représentant des Cultes réformés.
9-Mme Marie Rosemène Joseph Pierre, représentante du culte Vodou.

Ces conseillers électoraux ont été accusés pour violation de la Constitution, usurpation de titres, escroquerie, association de malfaiteurs, faux et usage de faux. Ils devraient en ce sens, comparaître, si l’on croit NOUVLEVIV par-devant la justice.

Auteur : Mikélo ALCIMAT, journaliste
Contacts : (+509)38805023/42002766
[email protected]

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter