Actualités

Ouanaminthe: les manifestations anti-gouvernementales dans l’impasse

Des membres d’organisations proches du pouvoir en place ont interdit le déroulement, dans la commune de Ouanaminthe (Nord’Est), des manifestations réclamant la démission du Président de la République Jovenel Moïse.

Le porte-parole d’un regroupement d’organisations pro-gouvernementales, Crétius Dorélus dit Nazè, a condamné sur les ondes d’une station locale, le 2 octobre, le comportement des dirigeants de l’opposition dans le Nord’Est qui avaient appelé à manifester pour réclamer le départ du Chef de l’État.

« Ils veulent imiter les gens de Port-au-Prince et du Cap-Haïtien qui prennent le malin plaisir à briser et à détruire tout ce qui se trouve dans leur commune. Nous n’allons pas faire comme eux. Et, c’est la raison pour laquelle nous demandons à la population de garder son calme et de ne pas se laisser provoquer par ces politiciens », a-t-il martelé.

« Il ne peut pas y avoir de manifestation et il ne va pas en avoir dans notre commune », a déclaré Crétius Dorélus qui a promis de « prendre des dispositions nécessaires pour que cela reste ainsi jusqu’à la fin de la crise », a-t-il conclu.

À remarquer qu’en début de semaine de nombreuses tentatives de manifestation sans succès ont été signalées dans la commune de Ouanaminthe.

Désactivez votre bloqueur de publicités pour continuer et encourager notre travail

Merci de votre intérêt à lire sur notre site. Cependant nous avons détecté qu'un bloqueur de publicités est activé sur votre appareil. Merci de mettre notre site sur liste blanche dans votre bloqueur d'annonces. Nous n'avons aucun financement. Les publicités nous aident à poursuivre notre travail.