Actualités

Plusieurs villes d’Haïti à nouveau paralysées, des manifestations en cours

Les activités sont à nouveau paralysées dans diverses villes d’Haïti ce mardi 23 août 2022. C’est la deuxième journée consécutive de mobilisation générale lancée pour dire NON à la situation d’insécurité qui ronge le pays, la cherté de la vie et au passage, des protestataires exigent le départ du gouvernement d’Ariel Henry.

À Jacmel, aux Cayes, à Petit-Goâve et aux Gonaïves, la circulation est bloquée. Des pneus enflammés sont dressés dans les rues, des pierres jonchent le sol, les protestataires n’entendent pas lâcher prise. Leurs principales revendications concernent la dévalorisation de la gourde par rapport au dollar, la hausse des prix des produits et l’insécurité.

À Port-au-Prince, c’est le calme apparent dans certains recoins. Cependant, des rues de Delmas demeurent toujours bloquées, pas de circulation. C’est le cas, par exemple, de Delmas 75. Mais quant à Pétion-Ville, à Jacmel, à Petit-Goâve et à Miragoâne, des protestataires ont déjà regagné les rues pour pursuivre le mouvement.

Liens pour être notifié(e) à temps