Procès Sankara au Burkina Faso: Blaise Compaoré condamné à la perpétuité

L’ex président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, a été condamné mercredi 6 avril par contumace, à la prison à perpétuité pour sa participation à l’assassinat de son prédécesseur Thomas Sankara, tué avec douze de ses compagnons dans un coup d’Etat en 1987.

Le tribunal militaire de Ouagadougou a également condamné à la perpétuité le commandant de sa garde Hyacinthe Kafando et le général Gilbert Diendéré, un des chefs de l’armée lors du putsch de 1987. Blaise Compaoré, en exil depuis 2014 en Côte d’Ivoire, et Hyacinthe Kafando, en fuite depuis 2016, étaient les grands absents de ce procès entamé il y a 6 mois.

Il fallait plusieurs années d’instruction à la justice pour que 14 accusés comparaissent devant le tribunal militaire de Ouagadougou, dont deux jugés par contumace. Cette procédure judiciaire est l’un des principaux acquis de l’insurrection de 2014, qui a mis un terme au régime de l’ancien président lors d’un coup d’état.

Le parquet avait requis trente (30) ans de prison ferme à l’encontre des prévenus, pour attentat à la sûreté de l’état, recel de cadavre, et complicité d’assassinat.

Suivez-nous sur

Facebook

Creation site internet haiti

Désactivez votre bloqueur de publicités pour continuer et encourager notre travail

Merci de votre intérêt à lire sur notre site. Cependant nous avons détecté qu'un bloqueur de publicités est activé sur votre appareil. Merci de mettre notre site sur liste blanche dans votre bloqueur d'annonces. Nous n'avons aucun financement. Les publicités nous aident à poursuivre notre travail.