Home Actualités RD/mur-frontière : le parti RDNP exige des explications auprès de l’État haïtien

RD/mur-frontière : le parti RDNP exige des explications auprès de l’État haïtien

by Constant Haïti
0 comment

Le parti Rassemblement des Démocrates Nationaux et Progrssistes (RDNP) exige les rélevées topographiques entre les frontières Haïtiano-Dominicaines. Cette démarche est survenue après le lancement par les autorités dominicaines d’un mur-frontière sur le long de Dajabòn, zone limitrophe des deux pays dans le Nord’Est d’Haïti. Le mur aurait franchi l’espace haïtien, a suspecté le RDNP.

Dans une correspondance adressée au Ministère des Travaux Public dont la copie conforme a été envoyée au Mistère Affraires Étrangères, Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, Ministère de l’Environnement, Ministère de la Défense, et le commandant des Forces Armées d’Haïti ( FAd’H), le secrétaire général du parti RDNP, Éric Jean-Baptiste, souhaite avoir des informations de la part de l’État Haïtien sur le mur séparatiste que l’État dominicain est en train de construire sur la frontière de Dajabòn, dans le Nord’Est du pays.

L’entrepreneur et secrétaire général du RDNP, Éric Jean-Baptiste exprime l’inquiétude des membres de son parti et celles de toute la population haïtienne, écrit-il, fondées sur la réalité des conflits reccurents et séculaires, liées à la question des tracées ou des bornes frontalières, entre les communautés des deux pays vivant sur cette région.

« J’ai l’honneur de solliciter des services compétents du ministère dont vous avez la charge, les rélevées ou données topographiques de l’emplacent de cet ouvrage et les rapports de supervision d’experts ou cadres Haïtiens y afférents» lit-on dans l’adresse de M Éric au titulaire MTPTC, Rosemond Pradel.

banner

Ainsi, le RDNP promet une large diffusion des documents qu’il aurait récus, dit-il, pour combler le déficit d’informations officielles à ce sujet. Cela permettra, à en croire, la correspondance signé Éric Jean-Baptiste, les appréhensions sur un éventuel élargissement du territoire dominicain par le biais d’une initiative, jugée unilatérale par nombre de compatriotes avisés.

La communauté haïtienne en majorité n’est pas informées de l’érection du mur que veut placer les autorités dominicaines sur la frontières Haïtiano-Dominicaine. Le gouvernement Haïtien n’est pas impliqué à titre d’autorité frontalière à cet oeuvre.

Quelle sera la longueur, la hauteur de ce mur, le dégré de son élétrification, son emplacement? tant de questions qui devraient être élucidées.

Mikélo ALCIMAT

You may also like