Réforme constitutionnelle: une violation flagrante de la Constitution ne sera favorable ni pour le pays ni pour le président. Georges Michel

Publié par:
Réforme constitutionnelle: une violation flagrante de la Constitution ne sera favorable ni pour le pays ni pour le président. Georges Michel M Georges Michel

L’ancien constituant de la Constitution de 1987, Georges Michel déclare le jeudi 18 juin 2020 que le projet d’amender la Constitution est illégal. D’après lui, cette violation flagrante de la Constitution ne va pas être favorable que ce soit pour le pays ou pour le Président de la République.

Réforme constitutionnelle: une violation flagrante de la Constitution ne sera favorable ni pour le pays ni pour le président. Georges Michel« J’ai assisté Jean Claude Duvalier en 1983, qui a voté une Constitution en 3 jours. Ça lui a servi à quoi ? Puis il a perdu le pouvoir bêtement », rappelle Dr Georges Michel.

La Constitution a des mécanismes de protection en son sein, malheureusement, ils ont fait le serment de ne pas la respecter, indique le médecin. Il y a deux Constitution s en vigueur dans le pays et ça ne dérange personne, soutient-il. L’article 149 de la Constitution de 1987, poursuit le professionnel de santé, que le Président Joseph Michel Martelly a amendé en 2011 est la source de tous ces conflits. À partir de l’amendement de cet article la fonction du Président provisoire est libre, ce qui pousse n’importe qui à penser qu’il peut être Président, explique l’ancien journaliste.

L’ancien directeur de la RTNH continue en soulignant que le Président René Préval avait lui aussi créé une commission pour amender la Constitution , le document n’a pas été présenté au parlement. Concernant la commission d’élaboration d’une nouvelle Constitution présidée par le député Jerry Tardieu, Georges Michel donne son opinion : « Le travail du député Jerry Tardieu est farfelu. Je l’ai dit à Préval face à face, je ne sais par quel organe écoutent-ils ? Son document prévoit un vice-président pour aller faire quoi ? Sûrement pour aller instaurer une régime autoritaire ». Jerry Tardieu, ajoute-t-il, a écarté les savants pour régler son affaire en petit groupe. Étant donné, qu’il a l’intention d’être candidat à la présidence, il était en train de préparer sa couche, laisse entendre l’ancien animateur de la radio Métropole.

PROPOSITION DE SORTIE DE CRISE

À part de ses critiques à l’égard du projet d’amendement de la Constitution envisagé par Jovenel Moïse, d’autre part, l’historien livre sa proposition de sortie de crise. « Le Président de la République doit élaborer un document et le laisser pour la prochaine législature, qui va elle même procéder à l’amendement comme veut la loi mère. En cas de création d’une assemblée constituante, elle va contenir beaucoup de flatteurs, prédit-il ».

ÉLECTION ET BOYCOTTAGE DE LA CONSTITUTION DE 1987

Si les élections n’arrivent pas avoir lieu et Jovenel Moïse laisse le pouvoir, le pays va connaître une crise sans précédente . Haïti pourrait être pire que Somalie, anticipe le spécialiste en radiologie.

La Constitution de 1987 est celle qui dure plus longtemps malgré elle a été boycottée par le Président Martelly avec la complicité de Ban ki-moon, confie Georges Michel avant de déclarer que dans tout pays sérieux, Joseph Michel Martelly serait jugé. Étant donné c’est Haïti, tout n’est rien, fustige-t-il.

NÉCESSITÉ D’AMENDER LA CONSTITUTION MAIS SELON LA LOI

En écoutant Georges Michel, quelqu’un pourrait comprendre que le médecin protège un document auquel il a été l’un de ses législateurs. Pourtant, le radiologue avoue le contraire. « J’ai été la première personne parlant de l’amendement de la Constitution en 1992. Certainement la Constitution mérite une bonne toilette pour se laver. Je ne défends pas la Constitution , ce n’est qu’un détail. Je suis de préférence un défenseur des normes, spécifie l’ancien animateur. À cette époque j’ai multiplié la Constitution et j’ai donné à trente avocats une copie. Sur les trente, trois seulement m’ont répondu », détaille-t-il.

FIN DE MANDAT DE JOVENEL Moïse ET LA DÉMARCHE DE MIRLANDE MANIGAT

Au sujet de la fin du mandat de Jovenel Moïse , l’historien indique que le mandat d’un Président de la République commence le jour de sa prestation de serment. De ce fait, 2017 plus 5 donne 2022. Un mandat de cinq ans reste un mandat de cinq ans, souligne-t-il en ajoutant qu’il comprend rien dans la démarche de madame Mirlande H. Manigat. Selon lui, la constitutionnaliste sort du contexte des articles et les interprète à sa volonté.

Pour le cas du mandat des sénateurs, le radiologue mentionne qu’il n’a pas bien suivi ce dossier. Il sait tout simplement que les élections n’ont pas été réalisées, c’est ce qui était à la base. D’après lui, il faut que l’élection puisse réaliser pour élire d’autres parlementaires.

Evens Carrière, Journaliste©
Tel: (509) 37 05 00 12
Email: [email protected]

Voir aussi : ((Mandat/jovenel Moïse: Mirlande Manigat fait une interprétation des articles selon sa volonté. Georges Michel))

Article Précédent

Carte Dermalog : Le décret du 16 Juin va être corrigé

Article Suivant

Mandat/jovenel Moïse: Mirlande Manigat interprète les articles selon sa volonté. Georges Michel

error: Content is protected !!