République dominicaine: l’armée et la Police guettent les chefs de gangs en Haïti

    broken images

    Le président de la République dominicaine, Luis Abinader, a affirmé  jeudi 2 septembre que le Gouvernement a identifié et surveille les bandes criminelles d’Haïti tout en les alertant de ne pas entrer sur le territoire dominicain. 

    « Nous les connaissons et nous savons qui est chacun des chefs de gangs et nous avons des renseignements très clairs sur chacun d’eux », a déclaré le président lors d’une interview à l’émission Matinal diffusée sur Telemicro, canal 5.

    Le président a insisté sur le fait qu’en République dominicaine, il existe des forces armées et une police efficace, il a donc averti de ne pas entrer dans son pays. « Je vous recommande de ne pas entrer car il y a clairement des forces armées et de la police ici », a-t-il déclaré. Le président a précisé que jusqu’à présent ces gangs n’ont pas présenté de problèmes pour la République dominicaine, mais il a insisté sur le fait que ce pays continuera à travailler pour sa sécurité. « Jusqu’à présent, ces groupes n’ont pas posé de problème mais nous suivons avec beaucoup de détails », a-t-il souligné.

    Il a souligné que le pays continuera à investir dans sa sécurité, en intégrant plus de policiers, mieux formés et mieux payés, et a expliqué que c’est aussi l’un des objectifs de la clôture d’enceinte qui sera construite à la frontière.