ActualitésInsécurité

Réussite de la première journée de grève contre l’insécurité débutée ce lundi 18 octobre

La grève illimitée lancée par l’association des propriétaires et Chauffeurs d’Haïti, contre la montée incontrôlable des actions insécuritaires dans le pays, a été pleinement observée ce Lundi 18 Octobre 2021. Les rues des zones métropolitaines desséchées de voitures de transports publics des usagers piétonistes et du commerce.

Sans barricades enflammées, sans les grondements des politiciens, ni pression sur la population, la ville de Port-au-Prince et ses zones environnantes libérée de son contenu. Les habitants de ces milieux ont suivi le mot d’ordre de grève organisée par plusieurs associations-syndicalistes de transports et de certaines voix publiques pour dénoncer l’insécurité généralisée sévissant le pays.

Les populations de la Capitale et les villes proches sont restées chez elles, en vue de protester contre l’absence des produits pétroliers dans les pompes à essence et l’insécurité battant son plein en Haïti. Les activités économiques du pays sont paralysées. Plusieurs entreprises ferment leurs portes en signe de solidarité aux grévistes. Le commerce détaillant est quasiment absent à travers toutes les rues des zones métropolitaines, et également dans les marchés publics.

La réussite de cette grève aurait prouvé le mécontentement aigu de la population haïtienne vivant économiquement au jour le jour, contre le banditisme dans le pays.

Mikélo ALCIMAT, journaliste

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter