Selon Me André Michel, Matyas n’a commis aucune infraction

3
broken images

Me André Michel a révélé que les avocats du comédien Jean Frantz Toussaint, alias Matyas, ont déjà rencontré le commissaire du gouvernement de Croix-des-Bouquets pour s’enquérir de l’affaire. « C’est un dossier pratiquement vide, qui va être évacué le plus vite possible.

Il n’y a pas eu d’infraction de la part de Matyas, la destruction d’un bouquet de fleurs ne saurait être considéré comme une destruction de bien », a fait savoir l’homme de loi réagissant sur une radio de la capitale.

Pour rappel, à l’occasion de la commémoration du 10ème anniversaire du séisme du 12 janvier 2010, un groupe de jeunes de l’organisation « Jeunesse Mains Propres » mené par Matyas, avait jeté les corbeilles de fleurs déposées sur le Mémorial du 12 Janvier par le Président Jovenel Moïse et des dignitaires qui l’ont accompagné.


Selon le Parquet, « jeter des fleurs » constitue donc une infraction punie par la loi. Le comédien-militant déclare assumer son action car, pour lui, 10 ans après le tremblement de terre, les régimes PHTK n’ont rien fait pour les familles des victimes. « Les fleurs déposées par le Président sont des fleurs d’hypocrisie », pense Matyas Dandò.