Société: Une jeune dame s’est pandue à Petit-Goâve

Mikélo ALCIMAT

Déna Étienne , une jeune dame âgée seulementde 24 ans a été retrouvée morte à l’intérieur de sa salle de bain, suspendue dans un code, le Lundi 16 mai 2022.

Un acte de suicide s’est produit dans la localité dénommée « Nan Bannan n » précisément à la rue du port, dans la Commune de Petit-Goâve, a appris la rédaction du journal.

Le corps sans vie de Déna Etienne, 24 ans, mère d’un nourrisson âgée d’à peine six (6) mois a été découvert lundi, suspendue à une sorte de corde au niveau de son cou, alors que ses pieds sont posés au sol.

La victime, Déna Étienne cotoyait seule en semaine son bébé de six mois dont le père travaille à la capitale. Ce dernier rentre à la maison seulement en week-end.

Le juge de paix Jean Robert Noel, siégeant au tribunal de paix de Petit-Goâve a constaté le cadavre.

Selon les constats du magistrat Robert Noel, la victime annoncerait son suicide dans une lettre et laisse entrevoir la raison pour laquelle elle a décidé de mettre fin à sa vie.

LIRE AUSSI>>  Artibonite - Insécurité : Les gangs de Savien en action, un mort recensé

Mikélo ALCIMAT, journaliste

Share this Article