Sommet Caricom au Belize : le PM Ariel Henry énumère les avantages de ce voyage

Author: Share:
Sommet Caricom au Belize : le PM Ariel Henry énumère les avantages de ce voyage

Le Premier ministre Ariel Henry accompagné des des membres de son gouvernement, après avoir passé quatre jours au Belize pour participer à la 33ème réunion intersessionnelle de la Caricom et au 4ème sommet de la Caricom-Sica est de retour dans le pays le vendredi 4 Mars 2022. La venue en Haïti d’une mission exploratoire très bientôt et la promesse d’une subvention de 45 millions dollars américains en faveur d’Haïti, sont les deux avantages majeurs de ce voyage, explique Le chef du gouvernement lors d’une conférence de presse.

La mission exploratoire va venir nous aider en Haïti à former les structures et prévoir les modalités pour les prochaines élections, annonce PM Ariel Henry. De plus, ajoute M. Henry, la banque de développement des Caraïbes, qui est l’une des plus grandes institutions financières de la région (CDB) prévoit d’accorder à Haïti une subvention de 50 millions dollars américains pour une période allant de 2022 à 2026.

Le médecin laisse croire que ce montant va aider son gouvernement à aborder de manière plus efficace les problèmes actuels comme ceux relatifs au séisme du 14 Août dernier et la question du changement climatique.

Par ailleurs, l’ancien ministre des affaires sociales et du travail a rapporté que le sujet de l’insécurité en Haïti a été largement débattu. Nous lançons un appel à l’aide à tous les pays de la Caricom pour qu’ils viennent nous aider à ce fléau qui ronge la société, fait-il savoir.

Cette visite a permis à Haïti de renforcer ses liens économiques avec les membres de la Caricom afin d’avoir un partenariat solide dans tous les domaines si on laisse croire les explications du titulaires de la Primature indexé comme présumé suspect dans l’assassinat du président Jovenel Moïse.

« Nous discutons avec beaucoup chefs d’État afin d’analyser comment ils peuvent nous aider par une entraide judiciaire dans le dossier d’assassinat du président Jovenel Moïse et celui du bâtonnier Monferrier Dorval. Nous avons parlé avec les autorités jamaïcaines à ce sujet. D’ailleurs, CSPJ a validé la démarche. Que l’on veuille ou non, président Jovenel Moïse et les autres. Les coupables, complices doivent être sanctionnés », laisse entendre PM Ariel Henry.

Dans la lignée, le chef de la Primature et seul représentant de l’Exécutif a souligné que son voyage au Belize est sa première sortie sur la scène internationale.

Evens CARRIÈRE, Journaliste