Home Actualités Trois plaintes vont être déposées à l’ULCC au cours de la présentation de Youri Latortue

Trois plaintes vont être déposées à l’ULCC au cours de la présentation de Youri Latortue

par Evens CARRIÈRE
Published: Last Updated on 8 views

Dans le cadre d’un prêt de soixante-dix millions(70.000.000) de gourdes fait par l’office national d’assurance vieillesse(ONA) à l’ancien sénateur Youri Latortue. Le directeur général de l’unité de lutte contre la corruption Hans Jacques Ludwig Joseph a invité l’ancien parlementaire à se présenter le 13 août 2020 à l’institution en vue de fournir des explications relatives à ce contrat. L’avocat du responsable du parti politique « Ayiti an Aksyon », Me André Michel a confirmé lors d’une conférence de presse le mardi 11 août 2020 que son client se présentera à l’ULCC. Trois plaintes, dit-il, vont être déposées au bureau de cette institution de contrôle lors de la présentation de Youri Latortue, le jeudi 13 août 2020.



D’entrée de jeu, Me André Michel fait le point autour du dossier. « Tout d’abord, la mère de Youri Latortue, à savoir Madame Marie Immacula Cantave n’a fait aucun emprunt à l’ONA. Le 24 avril 2017, elle avait adressé une correspondance à l’institution pour l’informer de son désistement dans l’affaire, explique l’avocat. Pour ce qui concerne la mère du sénateur Latortue, tout est clair donc c’est fini », laisse-t-il entendre.



Le montant du prêt s’élève à soixante dix millions(70.000.000) de gourdes, confirme l’avocat de l’ancien président de l’Assemblée nationale. Avant le décaissement de la somme, l’ONA avait engagé une délégation pour aller visiter la ferme Latortue, située à léogane, poursuit-il.



La nature de ce prêt hypothécaire passé en étude du notaire Jean Henry Céant, était de permettre le renforcement et l’aménagement de la ferme agricole Latortue, laisse croire le dirigeant du secteur démocratique et populaire avant de rejeter les allégations faisant croire que l’ONA a accordé le prêt dans le cadre de ses programmes, ONAPHARMA et ONAMART. « Pas d’affaire de pharmacie ni de supermarché à propos de ce contrat, tance Me André Michel ».



Étant donné que la meilleure façon de se défendre, c’est d’attaquer. Nous allons faire une contre-attaque, soutient le juriste. Je vais déposer trois(3) plaintes au bureau de l’ULCC, en vue de voir si vraiment le DG de cette institution s’interesse à la corruption, fustige-t-il.



« La première plainte va concerner les argents détournés du trésor public, gaspillés dans l’activité  » Karavan chanjman « . La deuxième portera sur le paiement des huit cent millions(800.000.000) de gourdes, avec les fonds de l’État de la dette de location de voitures lors de la campagne électorale de Jovenel Moïse. En dernier lieu, une plainte concernera le dossier de l’achat du mazout de mauvaise qualité ayant détruit des moteurs de l’EDH », détaille Me André Michel.





Evens CARRIÈRE, Journaliste©
Tel: (509) 37 05 00 12
Email: CARRIEREEVENS@yahoo.fr

VOIR AUSSI