Un nouvel agent tué dans le camp de la Police nationale d’Haïti

Publié par:

Un nouvel agent tué dans le camp de la Police nationale d'Haïti Quand l'info évolue !

Constant Haïti avec Haïti Standard, le 2 octobre 2019.- Des individus armés ont tué par balles le policier Francky Faustin. Issu de la 26e promotion de la Police nationale d’Haïti, l’agent défunt se trouvait dans une patrouille au moment où des individus ont ouvert le feu sur le véhicule de police.

Suite cette attaque, les autres agents ont vite réagi et descendu le présumé meurtrier de leur confrère d’arme qui n’a pas survécu à ses blessures. Selon une source policière, la victime était affectée au sous commissariat de Savane Pistache (Port-au-Prince).

Le meurtre de ce nouvel agent de l’institution policière vient de grossir les rangs des policiers tués par balles depuis la nommination du directeur général a.i de la PNH, Rameau Normil, le 27 août 2019. Une pratique qui tend à persister dans le pays notamment au sein de la Capitale haïtienne.

Article précedent

Saut-d’Eau : des bandits armés font la loi à morne la Selle

Article suivant

L’opposition prévoit l’installation des membres de la commission de facilitation de passation de pouvoirs

Enable Notifications.    Ok No thanks