Une femme et un bébé tués dans une attaque attribuée au gang « 400 mawozo» à Ganthier

Un bébé et une femme sont tuées et six autres sont sorties blessées dans l’attaque perpétrée par des bandits armés contre un minibus sur la nationale numéro 8 dans la matinée du lundi 3 août 2020, à hauteur de Papaye dans la commune de Ganthier. L’information a été confirmée par des sources policières.

Selon les premières informations, le minibus a été ordonné par les membres du gang cité de s’arrêter, afin qu’ils puissent réaliser une fouille. Le chauffeur n’a pas obéi, les bandits ont fait feu…

Sur les réseaux sociaux, les images des corps sans vie de la dame et du nourrisson, dont les identités ne sont pas encore révélés, ont suscité beaucoup d’émotions.

Des citoyens et usagers de cette tronçon de route avaient alerté les autorités sur les exactions commises par les membres d’un gang armé dénommé 400 mawozo qui contrôle tout le long de la route de Malpasse qui relie Haïti et la République dominicaine.

Constant Haïti

Afficher plus