Insécurité

Fusillade à Delmas 32: Le gouvernement se dit consterné…

Dans une note presse datée du 30 juin, le Gouvernement par intérim se dit frappé par l’assassinat en série des citoyens à Delmas 32 et à Christ-Roi. 

Le Premier ministre par intérim présente ses sympathies aux proches des victimes de la fusillade perpétré à dans la ville de Delmas, et le condamne avec véhémence.  

Selon le Gouvernement ces actions odieuses qui sèment le deuil au sein de la population, ne peuvent pas rester impunies dans une société démocratique.

Ainsi, les autorités judiciaires et policières sont instruites de servir contre les auteurs de crime sur des citoyens ayant fait plus d’une quinzaine de morts. 

Mikélo ALCIMAT,  journaliste


Bouton retour en haut de la page